Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer TG, anti-TG, test de recouvrement :...
Sujet: [url=t13581] 

TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Beate
Avatar

Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageTG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ?

 
Posté le: 10. Jan 2007, 16:42
Répondre en citant

Après un cancer de la thyroide, on vérifie de temps en temps la thyroglobuline ou TG. C'est une protéine particulière, servant au transport des hormones thyroidiennes, fabriquée uniquement par les cellules thyroidiennes. Donc, quand on a eu une thyroidectomie (et surtout si celle-ci a été suivie par une cure d'iode), la TG devrait être proche de zéro (généralement, on appèle ce qui se situe en-dessous de 1 "indétectable", même si certains nouveaux tests permettent maintenant de détecter des taux encore plus faibles, jusqu'à 0,5 ou même 0,2).

Du moment que la TG se situe en-dessous 1, c'est parfait (le "taux normal" souvent indiqué à côté, 2 à 80, ca ne vaut que pour des gens qui ont encore une thyroide !). Mais éventuellement, ce résultat pourrait être faussé par des anticorps : si on a des anticorps anti-TG (présents dans la maladie d'Hashimoto et parfois de Basedow), ils pourraient détruire la TG, et donc donner une TG "faussement basse". Pour vérifier l'exactitude de la TG, il existe deux autres tests :

- l'analyse des anticorps anti-TG (à faire chaque fois qu'on analyse la TG) (le seuil de détectabilité dépend du test utilisé, généralement < 40 UI/ml)

- le test de recupération, permettant de détecter certaines interférences (il faut que le résultat se situe entre 80 et 120% environ)

Citation:
Interférence avec les anticorps anti-TG:
Le dosage de la TG n'est affecté que par ce type d'anticorps, les anticorps anti-TPO n'interférant pas. Les anticorps anti-TG abaissent faussement les taux de TG, car le complexe antigène-anticorps est mal reconnu. Certains auteurs s'abstiennent de toute interprétation des taux de TG en présence d'anticorps anti-TG. D'autres ont développé un test supplémentaire appelé test de recouvrement, qui consiste à ajouter une petite quantité connue de TG pure au sérum du patient. Si le dosage permet de retrouver 80-120% de la quantité de TG ajoutée, le dosage reste valable.

Unilabs : La thyroglobuline dans le suivi des cancers thyroidiens (lien qui ne fonctionne plus)
Bioforma (lien qui ne fonctionne plus, mais dont j'avais recopié certains extraits) : Dosage de thyroglobuline

Citation:
En biologie clinique, le dosage de la thyroglobuline (Tg) représente un outil incomparable pour la surveillance des cancers thyroïdiens différenciés après chirurgie. Dès la mise au point des premiers dosages RIA (ou IRMA), on a reconnu le danger d'une interférence par les auto-anticorps, même à faible concentration.

Ces artefacts se traduisent par une surestimation (RIA) ou une sous- estimation (IRMA) du taux de TG circulante. Les anti-Tg ne sont pas présents chez tous les patients atteints d'un cancer thyroïdien mais leur mise en évidence est loin d'être exceptionnelle : d'une part, une maladie thyroïdienne auto-immune peut coexister avec un cancer de la glande et d'autre part le cancer lui-même peut induire une production importante d'anti-Tg. Une méthode classique pour mettre en évidence ces interférences consiste à effectuer un test de récupération sur chaque échantillon.

Malheureusement, lorsque les anticorps sont présents, il n'existe pratiquement aucune méthode mathématique pour évaluer la concentration de Tg de manière fiable. La thyroglobuline est une macromolécule complexe (PM 660'000) composée de deux chaînes polypeptidiques et de glycannes représentants 10 % du poids moléculaire total. Une telle structure comporte évidemment plusieurs déterminants antigéniques, ce qui a conduit certaines équipes à produire un large éventail d'anticorps monoclonaux avec l'espoir que certains d'entre eux se lient à des épitopes distincts de ceux qui sont habituellement reconnus par les autoanticorps circulants (15). Près de 40 déterminants antigéniques ont été identifiés à ce jour mais seuls 4 à 6 semblent impliqués dans la formation des autoanticorps associés à la maladie de Basedow ou la thyroïdite de Hashimoto. On a ainsi pu mettre au point des dosages de la thyroglobuline relativement insensibles à l'interférence des anti-Tg chez les patients atteints d'une maladie autoimmune.

Malheureusement, la situation est beaucoup plus complexe dans les cancers thyroïdiens où la palette des anticorps induits est infiniment plus vaste. Jusqu'à présent, il n'a pas été possible de trouver une combinaison d'anticorps monoclonaux excluant tout risque d'interférence et les tests individuels de récupération restent nécessaires. On peut toutefois
les limiter aux échantillons trouvés positifs en anti-Tg avec une méthode sensible de dépistage
(ou exclure ces mêmes échantillons).

http://www.labodia.com/fr/thyroide/revue_thyroide_fr.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

En fonction du temps passé depuis l'opération et du type de cancer (à faible/très faible risque ou à risque un peu plus élevé), on vérifiera plus ou moins souvent la TG (généralement, au long terme, à peu près une fois par an, sous traitement substitutif). Important : toujours la faire analyser par le MEME laboratoire (généralement le labo de l'hôpital), et avec les mêmes tests, pour que les résultats soient vraiment comparables.

Au début, et en cas de doûte, on pourra également faire une vérification "après stimulation" : sous Lévothyrox, les cellules thyroidiennes sont plus ou moins "endormies", inactives, et ne produisent ni hormones ni TG. En arrêtant le traitement pendant quelques semaines, ou en injectant du Thyrogen, on fera augmenter la TSH et "reveillera" les cellules éventuellement présentes, qui produiront alors davantage de TG (et absorberont mieux l'iode radioactif, dans le cas où l'on ferait en même temps une cure d'iode ou scintigraphie corps entier).

Alors que sous traitement, on préfère que la TG reste "indétectable" (sous 1), après stimulation on accepte des valeurs légèrement supérieures, jusqu'à 2 ou même 5. Certaines personnes garderont d'ailleurs toujours une TG faible, mais "détectable", due à un peu de tissu thyroidien bénin, mais récalcitrant - du moment que leur TG reste STABLE et n'augmente pas, il n'y a pas raison de s'inquiéter, mais si elle augmente de facon linéaire, mieux vaudra faire d'autres examens (scintigraphie, échographie, TEP-Scan ...) pour vérifier ce qui se passe, et localiser une éventuelle récidive.

Un article intéressant :
Thyroglobuline et cancers thyroïdiens différenciés : applications cliniques

Et aussi : Le dosage de la thyroglobuline

Voir le Lien à l'intérieur du forumConsensus européen pour le traitement et suivi du cancer différencié de la thyroide , ainsi que les autres articles de la rubrique Lien à l'intérieur du forumFAQ "Cancer" .
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ?

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ?
Sujet: 

TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ?

dans le forum: 

Répondre au sujet TG, anti-TG, test de recouvrement : ça sert à quoi ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer TG, anti-TG, test de recouvrement :...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com