Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto Besoin de conseils pour être rassur...
Sujet: [url=t52798] 

Besoin de conseils pour être rassurée concernant la maladie

[/url].
dans le forum: 
Page 2 sur 2
Aller à la page Précédent  1, 2
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Besoin de conseils pour être rassurée concernant la maladie Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
C3liahors ligne
Inscrit le: 30.03.17
Messages: 13
non spécifié
Message:

Message

 (p448220)
Posté le: 02. Avr 2017, 11:06
Répondre en citant

Bonjour Elya17,

Merci pour ton temoignagne. Moi mon psy me disait également que c'était des angoisses liées à quelque chose depuis l'enfance également.
De toute façon je pense que quand le côté psy est touché avec Hashimoto, la base de caractère (anxieux, colérique etc) et amplifiée.
Moi je n'ai jamais été aussi anxieuse depuis Hashimoto. Et je ne pensais pas l'être autant franchement.

Es-tu traitée ? Lors de ces périodes d'angoisses, arrives-tu à te raisonner ou pas du tout ? C'est ça qui m'a le plus paniqué, ne pas réussir à me raisonner sur un truc aussi censé. C'est grâce à ça que j'ai compris que c'était indépendant de moi. Et en parler m'a beaucoup soulagé.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: C3lia
Liwehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.04.15
Messages: 1745
Thyroïdite lymphocyt...
Gard
féminin
30+
Message:

Message

 (p448221)
Posté le: 02. Avr 2017, 12:32
Répondre en citant

Bonjour,

Celia : je suis sous traitement depuis septembre 2015, mais je pense que je suis malade depuis plus longtemps, j'ai eu une grosse phase de dépression il a à une dizaine d'année, puis un burn out en 2009. Mais je ne sais pas dire s'il y avait qqch côté thyroïde, puisque dans les normes TSH ! (Ça te rappellera sûrement qqch...). Diagnostiquée en avril 2015 avec une TSH dans les normes, mes docs ont attendu que j'en sorte pour me donner du levo !

Ça va mieux depuis qques mois seulement. Je traine encore de la fatigue, des up and down côté motivation, 15 kilos pris en 5 ans.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Liwe
C3liahors ligne
Inscrit le: 30.03.17
Messages: 13
non spécifié
Message:

Message

 (p448223)
Posté le: 02. Avr 2017, 12:58
Répondre en citant

Liwe :
Bonjour ! Je pense également que c'était depuis plus longtemps que ça. Après impossible à confirmer, mais j'ai eu aussi une dépression avant le diagnostic.
Côté psy c'est incroyable comme on se rend compte que toute la volonté du monde ne suffit pas.
C'est vrai que moi le manque d'énergie vient du fait de cette fatigue psychologique, mais j'imagine que quand c'est l'un de tes symptômes c'est difficile à vivre ..
J'ai quand même un médecin qui m'a dit que c'était très courant donc pas de soucis etc .. On a tous du l'entendre un certaine nombre de fois. Mais ceux-ci ne se rendent pas compte que ne serait-ce que niveau psy on ne se reconnaît tellement plus que ça en devient déboussolant.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: C3lia
elya17hors ligne
Inscrit le: 06.12.12
Messages: 357
Hashimoto
83
féminin
Message:

Message

 (p448419)
Posté le: 04. Avr 2017, 21:03
Répondre en citant

bonjour,

Oui, je suis un traitement léger à ma demande, un anti-dépresseur. Par ailleurs, je suis en train de chercher à trouver un équilibre avec les hormones thyroïdiennes. C'est ma généraliste qui me suit. Les bouffées d'angoisse (tensions internes, crises de larmes...) sont épouvantables à vivre. Ca me submerge, ça change ma façon de penser. Je sens un grand désespoir m'envahir progressivement sur plusieurs jours, une boule coince ma gorge et après, ce sont les crises de larmes avec pensées négatives. Je me dis que je ne m'en sotirai pas, que je ne pourrais jamais être suffisamment bien pour envisager une grossesse, pour retravailler, chercher une maison. J'ai peur de rester dans cet état toujours et là, je me dis que ce genre de vie n'en vaudra pas la peine. Et quand le pic hormonal est passé, ça redescend doucement et je redeviens normale mais ces montées et ces descentes m'usent moralement au final. D'où l'AD.

Dans ces moments, une partie de moi reste lucide et sait que c'est la maladie mais en même temps, c'est comme une petite voix qui me dit ça de très loin, que j'entends faiblement car la "crise" est trop forte, les symptômes trop forts pour vraiment me raisonner. Je me mets plutôt en boule et j'attends que ça passe. L'AD a amélioré les choses un peu ainsi que le yoga.

En effet, on ne se reconnaît plus et c'est plus que déboussolant.

_________________
Elya17
Lévo 40 (alternance 43.75 et 1 jour 37.5)+1 µg de Cynomel
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: elya17
C3liahors ligne
Inscrit le: 30.03.17
Messages: 13
non spécifié
Message:

Message

 (p448424)
Posté le: 04. Avr 2017, 21:57
Répondre en citant

Bonsoir,

Et tu as Hashimoto ? Je me reconnais énormément dans ce que tu dis. Quand j'essaye de l'expliquer à mon entourage, je leur dis que c'est comme si j'avais une personne derrière mon dos qui en continu essayait de me descendre, de me rabaisser, de m'effrayer et de ne pas me faire profiter des bons moments. Comme un brouhaha mental hyper négatif. Et ce qui est difficile à admettre c'est que la maladie nous fait être notre pire ennemie, et que celle ci m'inflige des pensées et des angoisses que je ne souhaiterai même pas à mon pire ennemi. Je fais un gros travail sur moi même, mais j'ai hâte de commencer un traitement autre que AD, qui lui ne traite pas la cause de tout ça.
Moi qui pensais que c'était normal de se sentir ainsi depuis deux ans.
Et je remarque quand je suis attentive qu'effectivement, c'est très variable. Mais c'est un état qui au bout de deux années était devenu habituel. Je suis soulagée de savoir que Hashimoto en est la cause finalement.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: C3lia
Liwehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.04.15
Messages: 1745
Thyroïdite lymphocyt...
Gard
féminin
30+
Message:

Message

 (p448453)
Posté le: 05. Avr 2017, 14:31
Répondre en citant

C3lia a écrit:
Quand j'essaye de l'expliquer à mon entourage


C'est pas facile d'expliquer et c'est encore moins aisé que l'entourage nous comprenne, puisque "tout va bien" (puisque les analyses le disent, forcément...).
Pire encore : dès que tu as obtenu le sacro saint lévo, tu DOIS aller bien, c'est obligé puisque tu as un traitement. Et si possible du jour au lendemain...

Et puis parfois, tu as la chance de tomber sur qqun qui a un pb de thyroïde et qui te comprend (même un peu...).
Faut bcp d'énergie (en plus de l'énergie dt on a besoin pr tenir debout) pour tenir vis à vis de tt notre entourage, amis, famille, médecins... pas malin que bcp pètent des piles...

du courage, de la patience, mettre des mots sur les maux. du soutien là où on en trouve.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Liwe
elya17hors ligne
Inscrit le: 06.12.12
Messages: 357
Hashimoto
83
féminin
Message:

Message

 (p448481)
Posté le: 05. Avr 2017, 20:16
Répondre en citant

Oui, je suis Hashimoto. Tu peux le voir sur la gauche sous mon pseudo, avec le département.

Non, ce n'est pas normal d'être aussi mal. Moi, la moitié des endos que je suis allée voir n'écoutaient même pas mon ressenti et me disaient que c'était psychologique alors qu'à l'époque, je n'avais même pas encore les angoisses Laughing

Pour ce qui est de l'entourage. Si les gens ne sont pas malades, ils ne comprennent pas. Il n'y a que mon mari qui me vaut souffrir au quotidien, qui suit tout et s'intéresse qui comprend en partie. J'ai une copine qui n'arrête pas de me dire que tout le monde est fatigué, que tout le monde a des insomnies parfois ou des angoisses. Je lui mettrai bien ma main à travers la figure parfois...

_________________
Elya17
Lévo 40 (alternance 43.75 et 1 jour 37.5)+1 µg de Cynomel
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: elya17
C3liahors ligne
Inscrit le: 30.03.17
Messages: 13
non spécifié
Message:

Message

 (p448668)
Posté le: 07. Avr 2017, 14:31
Répondre en citant

Bonjour à tout le monde,

Déjà merci beaucoup pour vos témoignages qui ont répondu à bon nombre de mes questions en attendant mon RDV endocrino de la semaine prochaine.
Comme convenu je vous fais parvenir mes derniers résultats, soit un bilan des plus complets. Merci de me donner vos avis, sachant que je suis toujours en présence de symptômes similaires à ceux de l'hypothyroïdie.

TSH : 0.89 (0.38 - 5,33)
La semaine dernière elle était à 1.37. Je me sens mieux cette semaine avec une TSH plus basse. Comment se fait-il qu'elle puisse changer sans traitement comme ça ?

T4 : 10.7 pmol/L (7.9 - 14,4)
0.83 ng/dL (0,61 - 1,12 )

T3 : 5,3 pmol/L (3,8 - 6)
3,5 pg/mL (2,5 - 3,9)

Anticorps anti-thyroperoxydase : 58 (<9)
Ce sont ceux qui valident que j'ai Hashimoto c'est ça ?

Anticorps anti-thyroglubuline : <1 (<4)

Anticorps anti-récepteur de la TSH : <0,30 (<1,75)
Ce sont ceux de Basedow ?

Résultats suite à l'échographie thyroïdienne :
Glande thyroïdienne de taille normale avec un petit nodule hypoéchogène, infracentimétrique au pole inférieur du lobe droit, à confronter au bilan biologique.

Je fais partie des personnes qui pensent qu'on doit soigner en priorité les symptômes de la personne au lieu des résultats labo. Sachant que les miens ont toujours été dans les normes malgré parfois des symptômes handicapants.
Néanmoins les miens ne me paraissent pas mauvais. Comment se fait-il que j'ai malgré ça des symptômes encore ? Hashimoto est-il confirmé ?

Merci beaucoup d'avance pour votre aide !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: C3lia
Liwehors ligne
Avatar

Inscrit le: 22.04.15
Messages: 1745
Thyroïdite lymphocyt...
Gard
féminin
30+
Message:

Message

 (p448696)
Posté le: 07. Avr 2017, 22:26
Répondre en citant

Bonsoir,

La TSH est plutôt basse, les T4 sont moyennes et les T3 plutôt hautes : ça semble plutôt très bien comme bilan thyroïde.
Les antiTPO (et antiTG) > norme = Hashimoto. Néanmoins, tu n'as pas des taux hyper hauts. Anti TSH < norme (Basedow) : pas Basedow.

L'écho n'est pas parlante non plus (pas de tissu hétérogène par ex). Le nodule... bah je sais pas quoi t'en dire... j'y connais rien !).

Je crains fort que le doc te renvoie dans tes 22...

Tu n'as pas fait tester la vitamine D et la ferritine ?
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Liwe
Aller à la page Précédent  1, 2
Page 2 sur 2
Aller à la page Précédent  1, 2
imprimer le sujet: Besoin de conseils pour être rassurée concernant la maladie
Sujet: 

Besoin de conseils pour être rassurée concernant la maladie

dans le forum: 

Répondre au sujet Besoin de conseils pour être rassurée concernant la maladie Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Hashimoto Besoin de conseils pour être rassur...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com