Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer C'est quoi, le THYROGEN ?
Sujet: [url=t12915] 

C'est quoi, le THYROGEN ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet C'est quoi, le THYROGEN ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Nansshors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.06.06
Messages: 41
Message:

MessageC'est quoi, le THYROGEN ?

 (p101981)
Posté le: 23. Nov 2006, 06:21
Répondre en citant

Bonjour,

J'aimerais savoir comment fonctionne le thyrogène?
Ainsi que les effets secondaires?

Merci

Nanss
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nanss C'est quoi, le THYROGEN ?
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageC'est quoi, le Thyrogen ?

 (p101991)
Posté le: 23. Nov 2006, 10:02
Répondre en citant

Bonjour,

Le Thyrogen, ou "TSH humaine recombinante", rhTSH, est un produit qui fait augmenter la TSH très rapidement, quand on a besoin d'une "stimulation" des cellules thyroïdiennes éventuellement encore présentes pour une cure d'iode* ou une scintigraphie corps entier et/ou un contrôle de la thyroglobuline (TG).

En étant stimulées par la TSH qui augmente, les cellules thyroïdiennes encore présentes (bénignes ET malignes), habituellement totalement "endormies", vont se reveiller et se remettre en activité, et donc produire de nouveau de la thyroglobuline et absorber de l'iode, conditions indispensables pour un contrôle.

Le Thyrogen est une alternative à la "défrenation" classique, où l'on arrête les hormones de substitution (Lévothyrox ou similaire) pendant plusieurs semaines pour inciter l'organisme à augmenter sa production de TSH (thyreostimuline).

Avec le Thyrogen, on obtient une TSH élevée 2 jours après la première piqûre, et cela SANS être en hypothyroïdie, puisqu'on continue à prendre ses hormones (et que le niveau de T4 et de T3 reste donc normal) - en défrenation classique, après l'arrêt des hormones, la T4 et T3 s'éliminent progressivement, et l'hypophyse réagit à ce manque en augmentant la production de TSH pour tenter de relancer la thyroïde (dont elle ne sait pas qu'on ne l'a plus), on passe donc plusieurs semaines en grosse hypothyroïdie, avec les symptômes qui vont avec, et il faut ensuite plusieurs semaines pour en ressortir, le temps que les hormones fassent de nouveau pleinement effet.

Souvent, on entend dire que "le Thyrogen, c'est trop cher" (au début, ça coûtait un peu plus de 1000 Euros pour les 2 piqûres, maintenant ça vient de baisser, autour de 800 Euros) - or, il faut tenir compte du fait que cela permet de raccourcir ou d'éviter les arrêts de travail, puisque le patient n'est pas en hypo (alors que pour une défrenation, il faut le plus souvent prévoir au moins 3 à 4 semaines d'arrêt, voire plus, sans compter la fatigue du patient ...)

Voir à ce sujet l'article des Echos : Lien à l'intérieur du forumThyrogen, bon pour le patient, bon pour l'assurance-maladie.

Le Thyrogen s'administre en 2 piqûres intramusculaires, dans les fesses, à 24 h d'intervalle (à l'hôpital ou par une infirmière à domicile). Le programme d'un contrôle sous Thyrogen est le suivant :

Contrôle "complet" (avec scintigraphie corps entier)
(même protocole pour une cure d'iode*, sauf que la dose d'iode 131 sera plus importante, et qu'il faudra rester en isolation du jour 3 au jour 5) :
Jour 1 - 1ère injection
Jour 2 - 2ème injection
Jour 3 - prise d'une gelule d'iode 131
Jour 5 - prise de sang pour l'analyse de la TG (72h après la dernière piqûre)
Jour 5 ou Jour 6 : scintigraphie corps entier (si c'est pour une cure, la scinti "de sortie de cure" pourra avoir lieu quelques jours plus tard, pour laisser décroitre la radioactivité)

Contrôle "simple" (sans scintigraphie) :
Jour 1 - 1ère injection
Jour 2 - 2ème injection
Jour 5 - prise de sang pour l'analyse de la TG (72h après la dernière piqûre)

Et voilà un schéma qui montre l'effet des injections sur la TSH : elle augmente rapidement, avec un "pic" le troisième jour, puis s'élimine ensuite progressivement, sur plusieurs jours :



Pour les effets secondaires, ça dépend des personnes - le plus souvent, "rien" (personnellement, j'ai eu 2 contrôles sous Thyrogen et je n'ai rien senti du tout), parfois quelques maux de tête, sensation nauséeuse, frissons genre "début de grippe", mais rarement plus (et généralement, tout ça est BEAUCOUP moins pénible qu'une hypo de plusieurs semaines ...)

Dans les deux cas, la défrenation classique et le Thyrogen, cette TSH qui augmente permettra de "reveiller" les cellules thyroïdiennes encore présentes (qui "hibernent" pendant qu'on est sous traitement substitutif, surtout si on le prend "à dose frenatrice", avec une TSH supprimée, < 0,1), pour que, bien stimulées, elles absorbent bien l'iode radioactif et se remettent à produire de la TG (protéine spéciale produite uniquement par les cellules thyroïdiennes, qui sert donc de "marqueur" pour la surveillance), ce qui permettra de dépister les éventuelles récidives.

Mais heureusement, le plus souvent, quand on sort de ce contrôle, on s'attend annoncer une scinti parfaitement "blanche" et une TG indétectable, et donc, la "rémission complète" ! Laughing

* Le Thyrogen est utilisé pour les scintigraphies de diagnostic et les contrôles de la thyroglobuline depuis plusieurs années - depuis octobre 2005, il a également l'AMM pour les cures d'iode (totalisation isotopique, directement après la thyroïdectomie), pour les cancers pT1 et pT2, N0 et N1, mais c'est encore peu utilisé, ça peine un peu à entrer dans les moeurs ! Crying or Very sad

A bientôt !

Beate

A lire : Lien à l'intérieur du forumFAQ : Attention à l'utilisation correcte du Thyrogen !

Figaro Santé : Thyrogen, propriétés pharmacologiques

Site du fabricant : http://www.genzyme.fr/prod/ty/fr_p_pt_prod-ty.aspLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Avis de la HAS, Sept 2011 : http://www.genzyme.fr/docs/pdfs/fr_thyrogen_avis_4.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
EMEA, notice du Thyrogen (en anglais)
EMEA, extension d'AMM pour la totalisation isotopique, Nov. 2009 (en anglais)
Autres Lien à l'intérieur du forumtextes officiels sur le Thyrogen
Lien à l'intérieur du forumNouvelles recommandations pour le suivi du cancer
Référentiel pour le traitement et le suivi du cancer différencié de la thyroïde

Et plein d'autres informations dans la Lien à l'intérieur du forumFoire aux questions "Cancer"


Dernière édition par Beate le 04. Juin 2012, 16:33; édité 12 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate C'est quoi, le Thyrogen ?
Nansshors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.06.06
Messages: 41
Message:

Message

 (p102967)
Posté le: 30. Nov 2006, 05:55
Répondre en citant

Merci Beate pour tout ces informations. Très intéressant.
C'est vraiment bien de savoir que tu es là. Blume
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nanss
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p102998)
Posté le: 30. Nov 2006, 15:20
Répondre en citant

Bonjour Nanss,

en fait, ta question m'a donné l'occasion d'écrire un message "FAQ" que je prévoyais de rédiger depuis un bout de temps déjà, puisque c'est une question qui revient souvent ! Donc, ainsi c'est fait ... Wink

Bon courage pour ton contrôle !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
JIM CANADAhors ligne
Avatar

Inscrit le: 05.04.07
Messages: 119
NODULES (opéré 2007)
masculin
60+
Message:

MessageEffets secondaires, avec plein de détails

 (p144723)
Posté le: 19. Déc 2007, 10:23
Répondre en citant

Voici un article qui décrit, aussi, les principaux effets secondaires ; tout cela semble bien exister, contrairement à ce m'a affirmé hier au téléphone un médecin de médecine nucléaire à la Pitié-Salpétrière (où je vais faire mon 1er contrôle à 6 mois) :

Citation:
EFFETS INDÉSIRABLES :
"- Les effets indésirables les plus fréquemment signalés sont des nausées et des céphalées se produisant respectivement chez 11% et 6% des patients.
- Les effets indésirables mentionnés dans le premier tableau ont été ceux considérés comme liés au traitement par Thyrogen et comme survenant chez > = 1/1000 patients lors de trois essais cliniques prospectifs (N = 442). Le deuxième tableau inclut les effets indésirables qui ont été signalés à Genzyme après l'AMM de Thyrogen. Les tableaux sont suivis par la description de certains autres effets supplémentaires.
Dans chaque regroupement par fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre de gravité décroissant :
- Affections gastro-intestinales :. Très fréquent (> 1/10) : Nausées.
. Fréquent (> 1/100, < = 1/10) : Vomissements.
- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :
. Fréquent (> 1/100, <1> 1/1000, <1> 1/100, <1> 1/1000, <1> 1/1000, <1> 1/1000, < = 1/100) : Bouffée de chaleur.

LA LISTE SUIVANTE D'EFFETS INDESIRABLES, considérés comme liés au traitement par Thyrogen, ont été signalés lors de la phase de pharmacovigilance :
- Affections cardiaques :
Très rare (<1> 1/10000, < = 1/1000) : Vomissements, nausées, diarrhées.
- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :
Très rare (< = 1/10000) : Affection pseudogrippale, asthénie, pyrexie, frissons, douleur, fatigue.
- Investigations :
Très rare (< = 1/10000) : Diminution de la TSH.
- Affections musculosquelettiques et systémiques :
Très rare (< = 1/10000) : Arthralgie, myalgie.
- Tumeurs bénignes, malignes et non précisées (ex kystes et polypes) :
Très rare (<1> 1/10000, < = 1/1000) : Vertiges, céphalées.
. Très rare (< = 1/10000) : Tremblements.
- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales :
Très rare (< = 1/10000) : Dyspnée.
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
Très rare (< = 1/10000) : Urticaire, éruption, prurit, hyperhidrose.
- Affections vasculaires :
Très rare (< = 1/10000) : Bouffées vasomotrices.
- De très rares manifestations d'effets indésirables liés à la voie d'administration ont été signalées, notamment : gêne, douleur, prurit, éruption et urticaire au site d'injection intramusculaire.
- De très rares cas d'hyperthyroïdie ou de fibrillation auriculaire ont été observés lors de l'administration de Thyrogen 0,9 mg à des patients avec une glande thyroïde partielle ou totale.
- Des manifestations d'hypersensibilité ont rarement été signalées lors des essais cliniques et de la phase de pharmacovigilance. Ces réactions incluaient urticaire, éruption, prurit, bouffées vasomotrices et symptômes respiratoires. Pendant les essais cliniques, qui portaient sur 442 patients, aucun patient n'a développé d'anticorps contre la thyrotropine alfa après une seule utilisation ou une utilisation répétée limitée à 27 patients. Néanmoins, l'apparition d'anticorps susceptibles de gêner les dosages de la TSH endogène ne peut pas être totalement exclue."


Références : http://sante-az.aufeminin.com/w/san.....medicaments/thyrogen.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: JIM CANADA Effets secondaires, avec plein de détails
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p144735)
Posté le: 19. Déc 2007, 11:49
Répondre en citant

Bonjour Jim,

merci pour toutes ces précisions ! C'est vrai que c'est intéressant de les connaitre, pour ne pas être surpris au cas où ... mais il ne faut pas non plus avoir peur !

Ce n'est pas parce que ca concerne "1 personne sur 100" (ou "entre 1 et 10 personnes sur 100") que ca va forcément VOUS arriver ... ca vous laisse entre 90 et 99% de chances de ne PAS avoir ces effets secondaires là !

Et les effets les plus fréquents sont les nausées, qui ne sont quand-même pas SI terribles que ca ... les effets "sérieux", eux, restent très rares (souvent moins de 1 sur 1000 ou 1 sur 10.000) ! Les effets les plus dangéreux ont été observés chez les patients qui "avaient encore un bout de thyroide" (je me demande bien pourquoi on leur a fait du Thyrogen, à ceux-là ???) - et ca s'explique, car du moment qu'on a encore sa thyroide, l'augmentation rapide de la TSH, après l'injection, va fortement la stimuler et provoquer une forte surproduction d'hormones, qui va ensuite mettre le patient en hyper, avec les risques que ca comporte ...

Donc, ne vous angoissez pas trop à l'avance, tous ceux qui vont avoir un contrôle sous Thyrogen ! Si on a des effets secondaires, ils sont le plus souvent assez légers (nausées, maux de têtes, frissons pendant 1 jour ou 2) ... si vous avez auparavant déjà fait une "défrénation classique", vous verrez, ça n'a rien à voir avec ces longues semaines d'hypo ! Personnellement, après trois défrénations en 2000, 2001 et 2002, j'ai ensuite eu 3 contrôles sous Thyrogen (2004, 2006, 2007), et je n'ai RIEN senti, j'ai pu aller travailler, vaquer à mes occupations ... j'ai vraiment apprécié de ne pas être en hypo et arrêté pendant x semaines !

Bon courage à tous !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Malucorhors ligne
Avatar

Inscrit le: 15.04.10
Messages: 28
Message:

MessageThyrogen et cancers à haut risques

 (p248870)
Posté le: 04. Mai 2010, 16:49
Répondre en citant

J’ai lu dans le consensus français sur la prise en charge des cancers thyroïdiens que le Thyrogen est autorisé par une AMM européenne pour les formes de bon pronostic, mais pas pour les cancers à haut risque. Quelqu’un pourrait me dire pourquoi ?
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Malucor Thyrogen et cancers à haut risques
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p248879)
Posté le: 04. Mai 2010, 17:45
Répondre en citant

Bonjour,

à ma connaissance, début 2010, cette AMM a été étendue, on peut maintenant utiliser le Thyrogen pour la "totalisation isotopique" (cure d'iode) de TOUS les cancers, de toutes les tailles (non seulement pT1 et 2, comme auparavant, mais même 3 et 4), avec et sans ganglions métastasés (N0 et N1) - SAUF pour les métastases à distance.

Je ne sais pas très bien pourquoi, je pense que c'est surtout parce qu'on n'a pas encore fait d'études sur ces patients-là (pas évident de trouver toute une série de patients vraiment "comparables").

Donc, "en principe", quand on sait qu'il y a des métastases á distance, p.ex. dans les poumons comme chez toi, la cure d'iode doit se faire en défrénation classique (de préférence en prenant du Cynomel les premiers jours de l'arrêt du Lévothyrox, jusqu'à 15 jours avant la cure, puis à la sortie, pour que la TSH ne soit vraiment haute que trés peu de temps, afin d'éviter toute stimulation excessive des cellules restantes).

Mais dans certains cas, on peut quand-même obtenir du Thyrogen, p.ex. quand l'état de santé ne permet pas de supporter une longue période d'hypo ... à voir avec le médecin.

Bon courage, à bientôt !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageARTICLE sur le Thyrogen

 (p254141)
Posté le: 16. Juin 2010, 22:13
Répondre en citant

Article paru dans Les Echos :

http://www.lesechos.fr/info/metiers/020241797002.htmLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Citation:

Le cancer de la thyroïde mieux traité et pour moins cher

[ 03/12/09 ]

Innovation, amélioration de la qualité de vie des patients et économies sont parfois compatibles.

Chaque année, on diagnostique en France quelque 4.000 nouveaux cas de cancer de la thyroïde. Dans tous les cas, on procède à l'ablation chirurgicale. L'absence de thyroïde est ensuite compensée par la prise quotidienne d'hormone thyroïdienne de synthèse. Chaque fois qu'on ne peut exclure un risque de récidive, on administre, après l'opération, de l'iode131 afin de s'assurer de l'absence de tout vestige de tissus thyroïdien sain ou d'éventuelles cellules cancéreuses, ou encore pour détecter de possibles foyers tumoraux résiduels grâce à une scintigraphie du corps entier. Mais, pour se fixer, l'iode131a besoin d'un niveau élevé de thyrotropine humaine (TSH), hormone qui stimule la croissance des tissus thyroïdiens.

Deux solutions sont alors possibles :

-soit avant d'administrer l'iode131, on sèvre l'organisme d'hormone thyroïdienne en arrêtant l'hormonothérapie de remplacement, ce qui fait monter le taux de TSH ;

-soit on administre de la TSH de synthèse, tout en continuant à donner de l'hormone thyroïdienne de remplacement.

Or, le sevrage est très pénible pour les patients car il se traduit par un ralentissement général du métabolisme, une prise de poids, des difficultés de concentration, de la fatigue et de la frilosité.

Hospitalisation plus courte

La société américaine de biotechnologie Genzyme produit de la TSH de synthèse, sous le nom de Thyrogen. Lors de l'examen de la demande de mise sur le marché de Thyrogen, en 2006, la Haute Autorité de santé avait conclu que le niveau de service médical rendu était important pour une population cible peu nombreuse, de 8.000 patients par an, et avait donc recommandé le remboursement du produit. Un traitement par Thyrogen coûte 782 euros.

L'Institut Gustave-Roussy de Villejuif, un des centres de cancérologie les plus réputés de l'Hexagone, qui accueille notamment des patients atteints de cancer de la thyroïde, a confié à son service d'économie de la santé le soin de mesurer l'impact du recours au Thyrogen.« Résultat : non seulement, Thyrogen améliore considérablement la qualité de la prise en charge des patients mais, de surcroît, il en diminue le poids économique », se félicite Isabelle Borget, auteur des deux études.

En effet, la prise de Thyrogen réduit la durée d'hospitalisation lors du traitement à l'iode131à 2,4 jours (contre 3,5 jours en cas de sevrage). D'autre part, son utilisation permet aussi de réduire de 8 jours la durée des arrêts de travail, soit une économie chiffrée à 1.083 euros, si on tient compte à la fois de la diminution des indemnités journalières pour l'assurance-maladie et de la perte de productivité.

Améliorer la prise en charge des patients ne se traduit donc pas nécessairement par un accroissement des coûts.
C. D., Les Echos
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate ARTICLE sur le Thyrogen
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageUtilité du Thyrogen pour le TEP scan

 (p259415)
Posté le: 11. Aoû 2010, 10:16
Répondre en citant

Bonjour,

j'ajoute un lien vers un article qui explique que, lorsqu'on fait un TEP scan (tomographie à émissions de positrons) pour chercher les éventuelles métastases d'un cancer thyroidien (dans le cas où la TG augmente, mais qu'on ne voit rien à l'échographie et à la scintigraphie corps entier), sa sensibilité est augmentée par le Thyrogen :

Lien à l'intérieur du forumARTICLE : Le Thyrogen améliore la sensibilité du TEP-Scan

Pour un TEP sous Thyrogen, l'examen sera fait le 3ème jour (24h après la 2ème injection de Thyrogen), c'est là que la stimulation est la plus forte.

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Utilité du Thyrogen pour le TEP scan
Jackhors ligne
Inscrit le: 20.01.12
Messages: 5
Cancer papillaire bi...
83200
non spécifié
Message:

MessagePénurie de Thyrogen

 (p308323)
Posté le: 20. Jan 2012, 20:28
Répondre en citant

Bonjour Beate ... je ne me suis pas connecté depuis longtemps ... voilà 15 mois alors que le Thyrogen était indisponible. J'avais alors différé d'un an mon contrôle. Je viens de reprendre RV pour le contrôle ... et surprise la pénurie de Thyrogen continue. Est-ce une farce ? Je me suis donc renseigné pour voir si cette pénurie était générale. Voici ce que je découvre ...
Le risque de pénurie de Thyrogen® pourrait durer jusqu’en 2012, prévient l’EMA, Dépêche APM, 22 juillet 2011.
Le Thyrogen® (thyrotropine alfa, Genzyme, groupe Sanofi) est un médicament utilisé dans le diagnostic et le traitement des tuissus de la thyroïde restants après une thyroïdectomie chez les malades atteints d’un cancer de la thyroïde. L’EMA (Agence européenne du médicament) prévient que les problèmes d’approvisionnement de ce produit, qui auraient du être résolus en juillet, se poursuivront jusqu’en 2012. Les médecins seront informés sur une modification temporaire des recommandations de traitement : aucun nouveau patient ne devrait se voir prescrire le Thyrogen® ; seuls les patients pour lesquels le traitement est déjà prévu et qui ne pourraient pas tolérer un arrêt de l’hormone thyroïdienne, ou ceux chez lesquels un arrêt de l’hormone thyroïdienne ne serait pas efficace, continueront à être traités avec le Thyrogen®.

voir : http://www.ligue-cancer.net/shared/.....2011_012_18-22.072011.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
Qu'en est-il réellement aujourd'hui ?
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Jack Pénurie de Thyrogen
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p308329)
Posté le: 20. Jan 2012, 22:44
Répondre en citant

Bonjour Jack,

il y a une discussion à ce sujet ici : Lien à l'intérieur du forumTHYROGEN : rupture de stock.

Hé oui ... après les difficultés d'approvisionnement, il y a eu une rupture de stock totale depuis février 2011 ... et même s'il y a de nouveau un peu de Thyrogen qui arrive sur le marché, l'approvisionnement continue à être très lent, contingenté (donc, difficile à prévoir des contrôles à l'avance), et cela devrait durer encore pratiquement toute l'année 2012.

Il y a quand-même du Thyrogen, mais seulement 40 à 60% des besoins, et on ne sait pas à l'avance quand il y aura des lots ... du coup, les hôpitaux le réservent essentiellement à ceux qui, comme il est dit dans le message, doivent faire une cure d'iode (c'est plus délicat à repousser qu'un contrôle), ou ne pourront pas supporter la défrénation ...

Certains patients du forum ont quand-même pu en avoir pour leurs contrôles, depuis novembre/décembre - il ne faut pas hésiter à revenir à la charge, se renseigner sans arrêt !

Dans beaucoup de cas, chez les personnes déjà considérées comme en rémission complète, il n'est pas indispensable de faire un contrôle sous Thyrogen, il suffit de vérifier la TG sous Lévothyrox avec un test ultrasensible ... mais il est vrai que psychologiquement, quand on a toujours pensé qu'on aura un "dernier contrôle technique avant de reprendre la route", on a du mal à se dire que finalement, non, tout va déjà bien comme ça, on n'en a pas besoin ... ce contrôle sous Thyrogen, que ce soit 1 an, 2 ans, parfois 5 ans après le cancer, on l'assimile un peu à une déclaration officielle de rémission, à une "garantie" ...

Je ne peux pas t'en dire plus, je discute régulièrement avec le laboratoire Genzyme France, ils n'ont eux-même pas de "visibilité", le produit arrive des USA, produit au compte-goutte depuis le transfert de production, passe par la Grande-Bretagne qui le dispatche dans tous les pays européens à tour de rôle ... parfois il en arrive plein, en France, parfois rien du tout ...

Bon courage, tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
emilie33hors ligne
Inscrit le: 30.05.13
Messages: 29
Cancer de la thyroide
bordeaux
féminin
30+
Message:

Message

 (p386482)
Posté le: 01. Juil 2014, 22:01
Répondre en citant

Je viens de faire une piqure de tyrogen ce matin , une autre demain ensuite vendredi prise de sang et mardi j ai rdv avec mon médecin pour un simple contrôle , j espère que tout va bien se passer et qu j ai plus rien .
Après ma cure d iode en sept j avais que des résidus et et en janvier il m'a dit plus rien avec une tsh 0.28 et anticorps anti thyroglobuline a 56 ui/ml
On verra mardi .
Sinon aujourd hui j ai été fatigué.
Mais depuis deux trois mois, j ai mal dans les articulations des doigts et des chevilles, je suis très fatiguée, j ai chaud et j'ai du mal a dormir .
On verra .
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: emilie33
PATOCHE53hors ligne
Avatar

Inscrit le: 15.04.09
Messages: 378
Carcinome papillaire...
LE CROISIC - BRETAGNE
féminin
60+
Message:

Message

 (p386491)
Posté le: 01. Juil 2014, 23:05
Répondre en citant

Bonjour,
J'ai fait il y a 15 jours, un test au thyrogen a 5 ans de mon cancer pour savoir s'il restait des cellules cancéreuses dans le tissu thyroïdien susceptibles de se "réveiller" et adapter la surveillance et éventuellement pouvoir baisser un peu le levothyrox.
J'y suis allée à reculons, j'avais peur des effets secondaires et même du résultat !!!
C'est fait, légèrement fatiguée le premier jour et rien d'autre... Tout s'est bien passé
Pour un résultat qui m'a donné la pêche :
Plus rien du tout une rémission complète proche de la guérison , je n'ose pas le dire !!
Voilà, j'espère que l'avenir ne fera pas mentir ce résultat...
Une bouffée d'espoir j'espère, pour tous ceux qui se battent et se débattent contre cette maladie...
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: PATOCHE53
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p386497)
Posté le: 02. Juil 2014, 00:18
Répondre en citant

Coucou Patoche,

SUPER, ce résultat !!! Très contente pour toi - merci de le partager avec nous !

Comme quoi, même les "méchants" cancers, ceux qui ne sont pas aussi petits et aussi dociles que la grande majorité des cancers de la thyroïde, ceux qui nécessitent des traitements plus étendus et plus agressifs, on peut en venir à bout !

Cela va certainement encourager plus d'un, sur le forum !

Gros bisous, et continue à venir nous voir, au moins de temps en temps !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: C'est quoi, le THYROGEN ?
Sujet: 

C'est quoi, le THYROGEN ?

dans le forum: 

Répondre au sujet C'est quoi, le THYROGEN ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer C'est quoi, le THYROGEN ?


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com