Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Thyroïde - Généralités L'hypothyroidie invisible
Sujet: [url=t53621] 

L'hypothyroidie invisible

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet L'hypothyroidie invisible Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

MessageL'hypothyroidie invisible

 (p455322)
Posté le: 03. Aoû 2017, 00:27
Répondre en citant

Bonjour,
Nouvelle sur le forum je tenais à me présenter et surtout à vous demander de l'aide car je ne sais plus vers qui me tourner.
J'ai 26 ans et je souffre d'un mal invisible depuis maintenant 10 ans.
A 16 ans je commencais déjà à me plaindre de fatigue, puis de douleurs aux ovaires et après une échographie le diagnostic était posé : Syndrome des ovaires polykystiques. On m'a mis sous pilule la solution miracle sensée tout arrangé mais rien ne s'est arrangé. Petit à petit plus rien allait dans mon corps : FATIGUE toujours, encore et toujours, chute de cheveux, pilosité sur le visage, douleurs musculaires, constipation, migraine ... etc etc. J'ai arrêté la pilule persuadé de me faire plus de mal que de bien puisque je ne voyais aucune amélioration.
J'ai fais de nombreuses analyses sanguines, des consultations de spécialiste, des professeurs froids, inhumains qui m'ont fait perdre confiance en moi et dans les médecins.
J'ai réussi mes études malgré une fatigue contre laquelle je devais lutter tous les jours et puis je suis devenue prof mais voila... une dépression plus tard j'ai démissionné.
Je souffre d'un mal invisible mais j'ai décidé de réfléchir à comment m'en sortir ; parce que mon corps est un ensemble j'ai essayé de relier les pièces du puzzle : tous mes symptomes pointent vers une hypothyroidie. J'ai beaucoup lu sur le sujet tout colle : l'hypo peut provoquer des kystes laissant penser à un SOPK sans que ca n'en soit un, et l'hypo peut etre la cause de tous mes maux.
Oui mais voilà ma TSH était au dernière nouvelle à 2,23 mUI/ L et ma T4L à 14.1 pmol / L en dessous des limites pour etre prise au sérieux.
Mon endocrino m'a préconisé de prendre la pilule... et mon médecin traitant ne veut meme plus me faire de prise de sang il ne me croit pas, et me demande de manger encore et toujours moins à cause du dernier symptome qui a débarqué : la prise de poids.
C'est mon corps et je pense sans prétentieux mieux le connaitre que mon médecin traitant, j'ai tous les symptomes d'une hypothyroidie et ma mère et ma grande soeur sont toutes les deux sous traitement (levothyrox) pour traiter la leur (VISIBLE sur les bilans sanguins par chance pour elles).
Un peu plus tot dans la soirée j'ai acheté le livre : "en finir avec l'hypothyroidie" du dr Claeys, je l'ai lu d'une traite et je me suis reconnu dans chaque page !
Alors me voilà, pour vous demander de l'aide à vous qui êtes les mieux placés pour me comprendre.
J'étais prete à aller en belgique pour voir le Dr Claeys dans mon désespoir mais peut etre pouvez vous m'aider sans qu'un voyage en belgique ne soit nécessaire !!! J'aimerai que vous me conseilliez un TRES bon endocrinologue sur Lyon, qui oubliera un peu les chiffres du bilan sanguin pour me traiter moi; une personne faites de chaire d'os et de sentiments et qui pourra m'aider là où tous les autres ont échoués pour qu'enfin je vois la fin du tunnel après 10 ans.

Merci d'avance
Nini

PS: je n'étais pas sure d'être au bon endroit pour poster mon message mais je ne sais pas vraiment où le faire alors veuillez m'excuser par avance si je me suis trompée
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1 L'hypothyroidie invisible
Fanny CHhors ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3013
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
60+
Message:

Message

 (p455435)
Posté le: 04. Aoû 2017, 20:06
Répondre en citant

Bonsoir Nini1,

Bienvenue sur ce Forum où tu trouveras bcp de renseignements, voir dossiers dans la FAQ (en haut à gauche).

Tu peux aussi voir la rubrique "j'ai un bon médecin à . . . . ." ou voir dans les groupes régionales afin de trouver les membres dans ta région.

Une TSH à 2.23 est trop haute, signe d'un manque d'hormones . . . donc fatigue.
Ceci même si ce chiffre est dans les normes. Les normes sont bcp trop larges.
Perso avec une TSH à 2.3 je suis en Hypothyroïdie (fatiguée dès 16 h, morose etc.).
Une personne sans problèmes de thyro a une TSH autour de 1.

Bon WE,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

Message

 (p455437)
Posté le: 04. Aoû 2017, 20:55
Répondre en citant

Bonsoir et merci beaucoup pour ta réponse ! C'est rassurant de lire que ma TSH n'est pas "normale" est peu justifier ma souffrance. Maintenant j'espère vraiment l'entendre de la bouche d'un médecin qui pourra me traiter. J'ai déjà contacter pas mal de personnes par mp sur le forum et j'ai eu les premiers retours.
C'est compliqué de trouver la perle rare entre les vacances, le refus de nouveaux patients et les délais énooooormes. J'ai vraiment l'impression de plus avoir la force d'attendre 6 mois pour enfin obtenir de l'aide. Mais s'il faut je le ferai.
J'ai pris un premier rdv pour fin aout avec un endocrino conseillé par certaine mais critiqué par d'autres sur le forum on verra ce que ca va donner je croise les doigts.
Et j'ai pu obtenir presque de force une ordo pour une prise de sang mais le doc n'a mis que la TSH (pas de t4 ni de t3, est-ce que c'est utile de la faire ? Ou est ce que je devrai attendre le rdv avec l'endocrino qui demandera surement des analyses plus poussé ?

En tout cas encore merci à toi pour ta réponse et à tous ceux qui m'aident par MP ! Smile
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1
Fanny CHhors ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3013
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
60+
Message:

Message

 (p455471)
Posté le: 05. Aoû 2017, 11:27
Répondre en citant

Bonjour Nini1,

Perso (sans Thyro depuis 5 ans), je n'ai jamais eu droit à l'analyse des T3.
Mon endocrino me disait: TSH et T4 sont suffisant dans votre cas.

La TSH varie tout au long de la journée.

C'est bien de faire la prise de sang/contrôle env. aux mêmes heures et au même Labo (les normes peuvent être différentes d'un Labo à l'autre).
J'y vais vers 8 - 9 h du matin et prends mon Lévo en sortant du Labo, donc après la prise de sang.

Bon WE,

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH
Mélicehors ligne
Avatar

Inscrit le: 05.10.13
Messages: 130
Hashimoto et Syndrom...
Ile-de-France
féminin
30+
Message:

MessageIl faut doser la T4

 (p455478)
Posté le: 05. Aoû 2017, 15:30
Répondre en citant

Bonjour Nini1 et bienvenue sur le Forum !

J'espère que celui-ci t'apportera des réponses.

A mon avis, ce serait utile de faire également doser la T4 (et peut-être même la T3), afin d'apporter des analyses plus complètes à l'endocrino, qui, s'il est bon, te les demandera de toutes façons. Autant gagner du temps, donc.

Sur ce forum et en me documentant par ailleurs, j'ai appris plusieurs choses essentielles :
- Les normes communément admises en France pour considérer un taux de TSH comme correct sont obsolètes. Beaucoup de médecins, généralistes ou spécialistes, continuent d'estimer qu'il n'y pas lieu de s'inquiéter tant que la TSH ne dépasse pas un taux de 5 voire 10. Nein Ils sont bien à peu à jour de leurs connaissances et des derniers consensus des spécialistes internationaux en la matière. C'est vraiment regrettable...

- En réalité, une TSH supérieure à 1 peut signer une hypothyroïdie.
Donc, avec une TSH à 2,23, tu as raison de te poser des questions...

- Les résultats d'analyse ne sont pas tout. Il est important de prendre en compte le ressenti du patient. Certains peuvent continuer à se sentir mal alors que leurs résultats indiquent qu'ils sont dans les normes.

Si tu veux interroger des membres du forum sur tes résultats d'analyse, il faut bien veiller à indiquer les normes labo (qui diffèrent d'un laboratoire à l'autre).

Bon courage !
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Mélice Il faut doser la T4
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

Message

 (p455483)
Posté le: 05. Aoû 2017, 16:14
Répondre en citant

Bonjour les filles,

je me répète mais merci pour vos réponses puisqu'elles me permettent de penser à des choses auxquelles je n'aurai pas forcément pensé toute seule.
J'ai plongé dans mes archives médicales et il en ressort qu'en 10 ans de plaintes de tous les symptomes d'une hypo "seulement" 8 analyses de la TSH et 1 seule de la T4L. Je vais lister les résultats ici :
oct.2008 -> TSH 3.28 mUI/l - Normes labo 0.12 à 3.40
avr.2010 -> TSH 2.59 mUI/l - Normes labo 0.12 à 3.40
déc.2010 -> TSH 1.27 mUI/l - Normes labo 0.35 à 4.94
oct.2011 -> TSH 1.65 mUI/l - Normes labo 0.35 à 4.94
juill.2012 -> TSH 3.48 mUI/l - Normes labo 0.35 à 4.94
avr.2013 -> TSH 1.39 mUI/l - Normes labo 0.27 à 4.20
oct.2014 -> TSH 4.13 mUI/l - Normes labo 0.27 à 4.20
janv.2016 -> TSH 2.23 mUI/l - Normes labo 0.27 à 4.20 et T4L 14.1 pmol/l Normes 12 à 22

Lundi je vais faire ma prise de sang pour la TSH et je demanderai le prix pour une T4 et T3 sans ordo, si ce n'est pas très exagéré je le ferai aussi ! Je vous tiens au courant des résultats
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1
Fanny CHhors ligne
Avatar

Inscrit le: 03.05.04
Messages: 3013
OP TT 03/2012 kyste
près Lausanne, Suisse
féminin
60+
Message:

Message

 (p455522)
Posté le: 06. Aoû 2017, 16:26
Répondre en citant

Bonsoir Nini1,

ça sent le manque d'hormones je dirais.

Une personne sans problèmes de thyro a une TSH autour de 1.

Beaucoup de personnes se sentent bien avec les T4 vers le 3è tiers des normes . . . . pas en bas des normes!

As-tu déjà fait une échographie de la Thyro?

Fanny CH
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Fanny CH
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

Message

 (p455532)
Posté le: 06. Aoû 2017, 19:55
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : wynnie
Répondre en citant

Bonsoir Fanny,

Non jamais d'écho de la thyroide.
Et sinon dans mon post précédent j'ai oublié de mettre une info pour la PdS qui date de 2016 :
AC Anti thyropéroxydase : 7 UI/mL (inf à 34)

Sachant que ma mère et ma soeur ont un hashimoto ca peut etre une info intéressante de voir mes AC
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1
amelie999hors ligne
Inscrit le: 14.07.09
Messages: 27
non spécifié
Message:

MessageL'hypothyroïdie invisible

 (p455538)
Posté le: 07. Aoû 2017, 00:35
Répondre en citant

bonsoir Nini1

bien qu'étant "senior", j'ai eu le même genre de problèmes: énormément de symptômes, typiques de l'hypothyroïdie et très fatigants / déroutants; bien entendu mes analyses de TSH étaient bonnes.

C'est très intéressant d'analyser la T3; quand on est sous Lévo (T4), il se peut que celle-ci soit mal transformée en T3 par le foie. Or c'est la T3 qui est active et indispensable. Donc on se traîne complètement sans savoir pourquoi si on ne fait analyser que la TSH.

Plusieurs endocrinologues sur Paris n'ont pas pris la mesure de ce problème.

J'ai lu il y a 2 ans le livre du Dr Claeys; c'est très intéressant de remplir son questionnaire sur l'hypothyroïdie, le mien crevait le plafond. Ce Dr est basé près de Bruxelles.
Il a choisi de soigner en fonction des symptômes et non pas par une simple analyse de TSH qui laisse de nombreux patients en rade. Chef de file: Dr Barnes, aujourd'hui décédé (livre en anglais seulement).

En plus de la prise de sang, Le Dr Clayes m'a fait faire une analyse des urines de 24 heures donnant une bonne idée des quantités d'hormones circulant dans le sang tout au long des 24h et non pas un aperçu de 5 mn.

Le Dr Clayes m'a appris que j'avais une hypothyroïdie invisible depuis très très longtemps, et qu'elle aurait provoqué bien des affections.
C'est bien dommage que ce médecin très compétent ne veuille pas vraiment proposer un suivi en ligne car il y a beaucoup de tatonnements pour mettre au point le bon traitement. (hormones + compléments vitamines et minéraux).

Cette approche est très connue et répandue aux Etats-Unis, surtout par les tenants de la médecine holistique ou intégrative, un compromis harmonieux entre les classiques et les purs naturopathes.

Le livre du Docteur Willem sur la thyroïde est également très intéressant (Ed. Dauphin)

Voilà, j'espère trouver bientôt un interlocuteur agréé SS sur ce sujet, j'en ai déjà épuisé 4!

J'ai cherché partout un médecin équivalent avec ce type de méthode en France / sur Paris. Si quelqu'un peut m'aiguiller Question
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: amelie999 L'hypothyroïdie invisible
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

Message

 (p455539)
Posté le: 07. Aoû 2017, 01:09
Répondre en citant

Bonsoir,

Oui il semblerait qu'il n'y ait pas d'âge pour souffrir de la thyroide.

Depuis quelques jours je ne fais que me documenter et tout s'assemble.
Mais je n'aurai jamais cru que ce serait aussi douloureux de trouver les réponses à mes questions ! Douloureux parce-que je prends conscience que le corps médical aurait pu m'aider depuis bien longtemps mais ne l'a pas fait... Douloureux parce que je constate impuissante que les années passants, mon corps supporte de moins en moins les effets néfastes de ce dérèglement hormonal et se détériore de jour en jour.

C'est difficile à vivre Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

C'est une véritable claque depuis que j'ai replongé dans mes archives médicales. Les toutes premières années quand j'ai commencé à me plaindre de ces symptomes mon médecin traitant avait demandé des analyses dont des analyses de la cortisol et elle était ressorti à 395 ug/l (normes 40-150).
Après vérification mon taux était trop haut à chaque fois.
A 20 ans à peine mon médecin m'avait alors annoncé sans aucune pincette que j'avais probablement une maladie rare : le syndrome de cushing. Arrivée à la maison j'ai tapé ce nom barbare sur google et je me suis effondrée... Mes parents ont été effondré...
Et puis j'ai du allé voir un premier endocrinologue. Ma 1ère mauvaise expérience avec un médecin et des IRM du cerveau (à la recherche d'une tumeur) traumatisantes après j'ai voulu changer d'endocrino.
Cette fois j'ai opté pour un professeur dans un hopital de Lyon naive je pensais que ce serait mieux... Ca a été pire il ne m'a pas prise au sérieux une seconde. Il a demandé un test de freinage qui a montré qu'il n'y avait pas de soucis du côté surrénalien et ce professeur m'a annoncé la "bonne" nouvelle par courrier avec cette phrase qui m'a traumatisé à l'époque et qui m'a encore frappée d'effroi lorsque je l'ai relu hier :
"Il n'y a donc pas d'anomalie à rechercher du côté surrénalien pour expliquer votre pilosité. Avec mes sentiments les meilleurs."

Voilà... Il venait de réduire tous mes symptomes, tous mes problèmes, toute ma peur causée par le mauvais diagnostic, toute ma souffrance à un problème de POILS. De poils...
Comment voulez vous faire confiance aux médecins après ça ?

Depuis hier je farfouille donc l'internet à la recherche d'un lien entre thyroide et cortisol élevée (puisqu'elle l'est toujours 2016 -> 700nmol/l -contre 172 à 472-)

Et j'ai trouvé ici https://thyroide.ooreka.fr/comprendre/hypothyroidie
Signes biologiques associés à l'hypothyroïdie

Certains signes cliniques sont parfois associés à l'hypothyroïdie même s'ils restent inconstants.

Ainsi, il est parfois possible de retrouver, au cours d'examens médicaux :

une anémie ferriprive (manque de fer) ;
une hypercholestérolémie (excès de cholestérol) ;
un bilan lipidique perturbé (en effet, la thyroïde est chargée de réguler le métabolisme des lipides en accélérant leur utilisation par les cellules de l'organisme) ;
une fonction hépatique altérée (le foie fonctionne moins bien) ;
un dysfonctionnement de la production de cortisol (augmentée ou diminuée)
la vitesse de sédimentation augmente (ce qui a normalement lieu en cas d'inflammation).


ou encore la : http://www.santedesfemmes.com/equilibre-hormonal/1356-le-cortisol-la-fonction-thyroidienne-et-le-vieillissement-60714298

Qu’arrive-t-il lorsque les niveaux de cortisol deviennent trop élevés, ce qui est très fréquent avec le stress que bien des femmes vivent à l’arrivée de la ménopause? À cette question, le Dr Zava répond: «Une trop grande production de cortisol, provoquée par les glandes surrénales qui répondent à un stress excessif, fait que les tissus ne répondent plus aux signaux hormonaux de la thyroïde. Cela crée une condition de résistance aux hormones de la thyroïde, ce qui fait que les niveaux d’hormones thyroïdiennes sont normaux, mais que les tissus sont incapables de répondre efficacement aux signaux de la thyroïde. Cette résistance aux signaux hormonaux de la thyroïde provoquée par un trop haut niveau de cortisol ne s’applique pas seulement aux hormones thyroïdiennes, mais aussi à toutes les autres hormones comme l’insuline, la progestérone, l’œstrogène, la testostérone, et même le cortisol lui-même. Lorsque le cortisol devient trop élevé, les récepteurs de ces hormones deviennent résistants, et il faut plus d’hormones pour créer le même effet. C’est pourquoi le stress chronique, qui élève le niveau de cortisol, produira des symptômes comme une humeur exécrable car tout le système endocrinien sera chamboulé.»

«La résistance à l’insuline en est un exemple classique de cette perturbation du système endocrinien», ajoute le Dr Zava. «Lorsque le cortisol est élevé, il faut une plus grande quantité d’insuline pour que le glucose entre dans les cellules. Un niveau de cortisol et d’insuline élevés provoquent la résistance à l’insuline, ce qui résulte en une prise de poids autour de la taille parce que votre corps va stocker les graisses à cet endroit plutôt que de les brûler.»


J'en pleure... de rage contre ces médecins qui m'ont détruite au lieu de m'aider... Et le pire c'est que je découvre tout ça mais je n'ai pas découvert le médecin prêt à m'aider.

Ma soeur souffrait des mêmes symptomes que moi (tout le chapitre sur la cortisol en moins) mais son hashimoto ne s'est réellement "déclaré" sur les analyses qu'à ses 28ans. Je ne me sens plus la force d'attendre que ma souffrance soit visible sur des chiffres pour qu'on m'aide.
Ma maman n'en parlons pas. Diagnostiquée en 2006 (très tardivement je trouve puisqu'elle avait déjà 52 ans, TSH à 17 !) n'a commencé à être traitée qu'en 2008 (parce que sa thyroide avait tellement grossi qu'elle se plaignait de maux de gorge). J'ai eu tellement de peine pour elle quand j'ai plongé dans ses archives médicales tout à l'heure, elle qui ne se plaint jamais et qui ne parle pas français... elle a dû souffrir tellement plus que moi et je n'en prends conscience que maintenant Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Voilà ... Je suis sincèrement désolée pour cet énorme pavé, il fallait que sa sorte, c'était trop.

Amicalement,
Nini
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1
amelie999hors ligne
Inscrit le: 14.07.09
Messages: 27
non spécifié
Message:

MessageL'hypothyroidie invisible

 (p455548)
Posté le: 07. Aoû 2017, 10:21
Répondre en citant

rebonjour Nini,

nous avons les mêmes soucis côté médical (:

Pour les problèmes de surrénales [et d'hypothyroïdie], il y a un très bon livre de Raul Vergini, traduit de l'Italien: Hypothyroïdie, Macro-Editions coll: Nouvelles pistes thérapeutiques.
En général j'achète d'occasion sur Price Minister.

si tu lis l'anglais il y a par exemple le site du Dr Lam, spécialiste surrénales (https://www.drlam.com); on dit adrenal en anglais. Médecine intégrative.

De manière plus générale, le livre de Mary J. Shomon "Living well with hypothyroidism" est une véritable bible". "What your doctor doesn't tell you... that you need to know". Elle est primée par le NY Times. C'est en livre de poche Harper resource. Au départ, Mary a eu Hashimoto.

Blog "Hypothyroïd Mom" http://hypothyroidmom.com/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre est hyper intéressant. On y parle beaucoup des jeunes femmes dont le système thyroïdien a été déréglé suite à une grossesse, mais pas que.

N'hésite pas à me contacter en direct car j'ai finalement beaucoup de doc, et du temps libre (faut voir les bons côtés). Je suis sur Paris.

Bonne journée - Amelie
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: amelie999 L'hypothyroidie invisible
Leahhors ligne
Avatar

Inscrit le: 07.03.16
Messages: 52
Hashimoto (non traitée)
Nanterre (Paris, vu du reste de la France :-) )
féminin
40+
Message:

Message

 (p455642)
Posté le: 08. Aoû 2017, 18:04
Répondre en citant

Bonjour Nini1,
dans le sujet Lien à l'intérieur du forumJ'ai un bon médecin à ... Mima1 indique qu'elle en a une bien à Lyon, à l'écoute du ressenti...
Ca vaut peut-être la peine que tu la contactes.
Bon courage
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Leah
marisettehors ligne
Inscrit le: 05.07.04
Messages: 1559
Basedow+hashimoto ...
bretagne côtes d'armor
féminin
60+
Message:

Message

 (p455658)
Posté le: 08. Aoû 2017, 22:07
Répondre en citant

voilà bien mon parcours pendant des années , TSH normale puis 2 periodes d'hyper , puis TSH normale donc pour les docts mes problèmes ne venaient pas de là , ma fille a eu les mêmes soucis avec TSH normale mais la chance qu'un docteur lui fasse les anti-corps et une écho de la thyroide et là le verdict hashimoto , suite à ça j'ai eu les mêmes examens , idem et quand on m'a enlevé la thyroide on m'a dit que j'avais basdow et hashimoto et que c'était rare , comment se fait -il que les docts ne connaissent pas assez de choses sur ces glandes si importantes , heureusement j'ai enfin trouvé une bonne endocrinologue , mais elle ne peut pas faire de miracles , malade si longtemps sans être soignée ça doit faire des dégâts , ma petite fille commence à avoir des soucis au moins elle est bien surveillée
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: marisette
Nini1hors ligne
Inscrit le: 03.08.17
Messages: 7
Lyon
féminin
20+
Message:

Messagenouvelles

 (p469536)
Posté le: 27. Oct 2017, 20:08
Répondre en citant

Bonsoir à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien ! Je viens vous donner quelques nouvelles suite à mon 1er post sur le forum et j'espère avoir vos avis bien que je sais que la situation actuelle avec le levothyrox cause bien du souci et surement y a t'il des cas qui méritent plus d'attention que le miens, donc d'avance je m'en excuse !
Comme certains me l'avaient conseillé ici j'ai refais des analyses et voici les résultats :
- FT3 5,60 pmol/l (3.60-6.40)
- FT4 16.19 pmol/l (12.00-22.00)
- TSH 4.35 mUI/L (0.27-4.20)
- THYROGLOBULINE (TG) 19 ng/ml (1.4-78.0)
- Ac Anti TG < 10 UI/ml (<115)
- Ac Anti TPO 11 UI/ml (<34)
- Ac Anti récepteur TSH <0.30 UI/l (<1.75)
- Ferritine 19 ug/l (13-150)

En plus des analyses j'ai fais une écho de la thyroide et voici la conclusion du radiologue :
Goitre thyroidien modéré prédominant à droite avec multiples lésions nodulaires hypo-échogènes avec micro-calcifications, la plus grande mesure 5.5 mm à droite et 6.5 mm à gauche. A confronter à l'examen clinique et au bilan biologique et éventuellement à compléter par une scintigraphie et un avis spécialisé.
Dimensions : Lobe droit -> 13x23x52 mm / Lobe gauche -> 13x16x43 mm / Ishtme -> 2.7 mm d'épaisseur

Suite à tous ces examens je suis allé voir une endocrinologue qui m'a dit que l'échographie n'était pas alarmante, selon elle certaine thyroide ont un fonctionnement particulier qui peut causer des nodules, toujours selon elle bien qu'effectivement ma thyro soit un peu "grosse" pour mon gabarit elle reste tout à fait normal et ne peut pas être qualifiée de goitre.
Pour en revenir aux analyses pour elle mon taux de TSH reste "normal" bien qu'elle déclare qu'elle m'aurait mis sous traitement si j'envisageais une grossesse. Elle m'a fait une ordo pour un controle de la TSH seule dans 4 mois.

Je lui ai dis que mon taux de cortisol était à chaque analyse élevée et qu'un taux de cortisol élevé pouvait empêcher la TSH d'augmenter. Elle m'a dit qu'un taux de cortisol élevé n'était pas une preuve de dysfonctionnement mais plutot de bon fonctionnement.

Elle m'a prescrit du BETASELEN pour la fatigue et également pour retrouver un taux de TSH bas à la prochaine analyse.

Elle m'a également demandé de contrôler l'iode avec une iodurie des 24h.

Pour elle pilosité accrue n'est pas synonyme d'hypo au contraire c'est plus un signe d'hyper et elle aurait tendance à mettre la pilosité sur le compte du syndrome des ovaires polykystiques qu'on m'avait diagnostiqué vers les 17 ans.
J'ai complètement oublié d'évoquer avec elle la possibilité d'une hypothyroidie frustre qui peut par ailleurs mimer un SOPK... Dommage.

En tout cas je pense qu'il est judicieux de controler l'iode, bien que je trouve que le prochain controle de la TSH soit un peu trop lointain...
J'ai oublié aussi d'évoquer le fait que le contrôle de la T3 regroupe la t3 utile et la t3 reverse (inutile)... je voulais son avis sur la question.

Qu'en pensez vous ? Devrai-je insister pour avoir un traitement ? Ne serait-ce que pour voir si je vais mieux avec le traitement quitte à arrêter s'il n'y a aucun effet. Pensez vous que se soit trop long de faire un nouveau controle dans 4 mois pour la TSH ?
Devrai-je faire controler à titre personnel la RT3, sachant que l'analyse coute assez chere ?
Je sais qu'étant donné qu'il n'y a pas d'anticorps on ne dirait pas une pathologie de la thyroide mais pensez vous qu'il y ait d'autre pathologie dans lesquels des anticorps n'entrent pas en jeu ?

Dans l'attente de vous lire...
Amicalement
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Nini1 nouvelles
Mélicehors ligne
Avatar

Inscrit le: 05.10.13
Messages: 130
Hashimoto et Syndrom...
Ile-de-France
féminin
30+
Message:

Message

 (p469545)
Posté le: 27. Oct 2017, 21:43
Répondre en citant

Bonsoir,

Déjà, ce qu'on remarque, c'est un taux de fer un peu faible : le médecin ne t'a pas proposé une supplémentation ? On dit souvent sur ce Forum qu'il faut viser un taux au milieu de la norme, or tu en es loin !

Pour le reste, je ne saurais te répondre si ce n'est rappeler que les hypothyroïdies ne sont pas systématiquement d'origine auto-immune.

En tout cas, la TSH dépasse les normes, et elle a augmenté depuis la dernière fois. Je suis donc étonnée que le médecin, d'une part, la trouve normale et d’autre part, se contente d'une surveillance (même si la T3 et la T4 sont par ailleurs dans les normes)... D'ailleurs, je ne vois pas l'intérêt d'attendre 4 mois !

Je laisse ceux plus expérimentés commenter l'éventualité de réclamer un traitement. (Pour ma part, je me dis que ce qui compte sont les taux de T3 et T4, la TSH ne servant qu'à influer sur ces hormones...)
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Mélice
Aller à la page 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: L'hypothyroidie invisible
Sujet: 

L'hypothyroidie invisible

dans le forum: 

Répondre au sujet L'hypothyroidie invisible Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Thyroïde - Généralités L'hypothyroidie invisible


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com