Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Explications sur les milli-, micro-...
Sujet: [url=#t887] 

Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Patrice
Message:

MessageExplications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm

 
Posté le: 20. Jan 2002, 03:00
Répondre en citant

Bonjour,


le préfixe µ (micro) signifie un millionième de l'unité et le préfixe m (milli) signifie un millième de l'unité. Donc le m.UI est 1000 plus grand que le µ.UI et il est donc équivalent d'avoir 1 µ.UI/mL que 1 m.UI/L puisque le litre est aussi 1000 fois plus grand que le millilitre...


ng signifie nanogramme c'est-à-dire un milliardième de gramme ! C'est donc une masse très faible,mille fois plus faible que le microgramme µg. 0,2 ng/mL signifie aussi qu'il y a 0,2 µg/L.


Amicalement Patrice

------------------------------------------------------------------
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Invité Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm
Beatehors ligne
Avatar

Inscrit le: 10.10.00
Messages: 42408
Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageExplications sur la radioactivité

 (p3561)
Posté le: 19. Avr 2004, 23:45
Répondre en citant

Voici quelques explications fournies par mon médecin nucléaire :


En toute rigueur on ne peut pas parler de "dose" d'iode administrée, car pour la radiothérapie externe comme pour la radiothérapie métabolique, la notion de dose est différente de celle communément usitée.
L'unité de dose c'est le Gray qui représente l'énergie transférée à la matière, c'est en fait un rapport d'unités (Joules/Kilo).
La dose dépend ainsi des caractéristiques physiques de la source radioactive (type d'émission, activité...) mais aussi de la matière irradiée (les probabilités d'interactions entre un rayonnement et la matière dépendent des caractéristiques physiques de celle ci dont par exemple, la densité électronique)


La quantité de substance radioactive est exprimée en Activité ( Curie ou Becquerel cette dernière est l'unité officielle et correspond à une désintégration par seconde). Connaissant l'activité d'une source dans un volume, on peut si on le désire connaître la masse de substance radioactive. En général c'est de l'ordre de 10 puissance -10à 12 g, vous conviendrez que c'est très difficile à peser ! Pour cette raison tout le monde mesure la radioactivité volumique pour exprimer une quantité de radioactivité.


Pour fixer les idées :
1Kg de plume ou de plomb c'est toujours 1 Kg !
1mCi d'iode 131 ou de 99mTc ou d'iode 123 ou de etc c'est toujours un mCi - mais 1 kg de plume qui tombe de 1 mètre sur votre pied transfert moins d'énergie que un Kg de plomb! Et bien c'est pareil ; à activité équivalente, la dose délivrée est complètement différente en fonction du type de radioéléments utilisés.


Activités diagnostiques d'iode 131.
Pour évaluer la quantité de parenchyme thyroïdien restant après une Xie on donne environ 100µCi.
Pour rechercher une maladie résiduelle ou bien des méta ( ex chasse à l'iode) on donne selon les équipes de 2 à 5 mCi et on fait la scinti corps entier à J3 ou J5.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Explications sur la radioactivité
Patrice
Message:

Messageµmol/L ,curie, becquerel, gray....

 (p3562)
Posté le: 19. Avr 2004, 23:49
Répondre en citant

Citation:
Voici quelques explications supplémentaires de Patrice, à qui j'avais demandé comment transformer les milligrammes en mmol et les millicuries en Becquerel ... si avec ça, vous n'êtes pas éclairés, c'est à perdre espoir Wink))
Beate



On peut compter les oeufs ou les huitres par douzaine. Ainsi, si l'on connaît la masse d'un oeuf, on peut calculer la masse d'une douzaine d'huitres en supposant que chaque huitre soit identique. Connaissant cette masse, on peut par exemple trouver le nombre de douzaine d'huitres dans une bourriche. Mais une douzaine d'oeufs aura une masse différente puisqu'un oeuf ne pèse pas comme une huitre...Après ces considérations culinaires, faisons un peu de chimie. Les atomes et les molécules sont infiniments petits : dans le moindre grain de matière, il y en a un nombre considérable et une vie entière ne suffirait pas pour les compter. Le chimiste utilise donc une unité de quantité de matière plus pratique : la MOLE. Dans une mole d'atomes, il y a environ 602 000 milliards de milliards d'atomes et on peut calculer la masse de cette mole comme on sait calculer la masse de notre douzaine d'huitres.


Par exemple, une mole d'atomes de calcium pèse 40,1 g et une mole de molécules de thyroxine libre (FT4) a une masse de 776,9 g.
Ainsi, si un dosage de FT4 indique 3,87 ng/L le dosage en mol/l sera:
3,87 x 10 puissance(-9) / 776,9 = 4,98 x 10 puissance (-12) mol/L, car un nanogramme vaut un milliardième de gramme.
Le dosage est donc de 4,98 pmol/L (1 picomol = 1 pmol = un million de millionième de mole...)


Pour répondre à ta question, pour transformer les µg (un millionième de gramme)en mmol (un millième de mole)il faut diviser le nombre de µg par la masse molaire (c'est-à-dire la masse d'une mole, à condition que l'on puisse trouver cette valeur ou la calculer à partir de la formule de la molécule)et diviser le résultat par mille !


Passons aux unités utilisées en radioactivité. Il y en beaucoup et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver.


* le becquerel (Bq) correspond à une désintégration par seconde
* le curie (Ci) est une ancienne unité qui correspond à 37 milliards de désintégrations par seconde. Ainsi pour une dose thérapeutique de 100 mCi cela représente 3,7 milliards de désintégrations par seconde
* le gray (Gy) permet de mesurer la dose absorbée. C'est l'énergie délivrée par le rayonnement et reçue par unité de masse par le sujet irradié ou contaminé et absorbé par ce dernier. Le gray correspond à un joule par kg. Un ouvrage indique une dose absorbée de 260 mGy pour une scintigraphie thyroïdienne
* les effets biologiques dépendent de la dose absorbée mais aussi de la nature du rayonnement. Cette nocivité s'exprime en équivalent de dose absorbée et l'unité est le sievert (Sv)
Il est très difficile de mesurer directement la dose ou l'équivalent de dose et on donc recours à des approximations...


En espérant t'avoir un peu éclairé
Amicalement
Patrice


------------------------------------------------------------------
Précédent   Revenir en haut
imprimer le message de: Invité µmol/L ,curie, becquerel, gray....

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm
Sujet: 

Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm

dans le forum: 

Répondre au sujet Explications sur les milli-, micro-, nano- et autres µ-gramm Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Substitution Explications sur les milli-, micro-...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com