Précédent
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer FAQ : La "défreination", ...
Sujet: [url=#t903] 

FAQ : La "défreination", c'est quoi ?

[/url].
dans le forum: 
Page 1 sur 1
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet FAQ : La "défreination", c'est quoi ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Auteur Message
Beate
Avatar

Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

MessageFAQ : La "défreination", c'est quoi ?

 (p3578)
Posté le: 09. Oct 2003, 02:00
Répondre en citant

Après un cancer de la thyroïde, pour éviter toute récidive, on donne une dose de Lévothyrox suffisamment élevée pour complètement "freiner", "supprimer", la TSH, afin que cette "thyroïd stimulating hormon" ou "thyreostimuline" ne stimule pas les quelques cellules thyro éventuellement restantes à se multiplier pour augmenter la production d'hormones naturelles (car les cellules cancéreuses, s'il en reste, se reveilleraient alors et pourraient produire des métastases).


Donc, tant qu'on est "en freination", avec une TSH en-dessous de 0,1, les cellules thyroïdiennes restantes sont complètement endormies. Mais pour vérifier s'il en reste, par une scintigraphie corps entier, elles doivent absorber de l'iode radioactif - or, quand elles sont "freinées", elles ne travaillent pas et n'ont pas besoin d'iode. Donc, on arrête le Lévothyrox pendant quelques semaines, la TSH augmente pour essayer de relancer la production d'hormones (puisque l'hypophyse, qui produit la TSH, ne "sait" pas qu'on n'a plus de thyroïde), et stimule les cellules thyroïdiennes, qui se jeteront alors goulument sur l'iode radioactif, qui permettra de les visualiser sur la scinti, et aussi de les détruire, car il provoque leur inflammation et auto-destruction (notamment lorsqu'on le donne à forte dose, la fameuse "cure d'iode").


Comme on n'arrête le Lévothyrox que quelques semaines (4, en général), les cellules sont "reveillées", mais n'auront pas le temps de vraiment se multiplier et faire des dégâts - et une fois l'examen (ou la cure) fini, on reprend le Lévothyrox, la TSH chutera progressivement et tout revient à la normale.


Mais évidemment, pendant la période de "défreination", avec une TSH qui grimpe allègrement jusqu'à 100, 140 ..., on est en très forte hypothyroïdie, avec tous les symptômes qui vont avec, ce n'est donc pas très agréable !

Depuis 2002, quand certaines conditions sont remplies, on peut remplacer la période de défreination classique par des injections de "Thyrogen" (TSH recombinante), qui fait grimper la TSH en 48 heures (et redescendre ensuite), permettant donc d'éviter cette période d'hypothyroïdie. A discuter avec le médecin !

Voir : Lien à l'intérieur du forumC'est quoi, le THYROGEN ?

Beate

Voir aussi : Combien d'arrêt de travail pour une cure d'iode ?
Lien à l'intérieur du forumRégime sans sel et sans iode avant la cure d'iode

------------------------------------------------------------------


Dernière édition par Beate le 25. Juin 2017, 15:00; édité 4 fois
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate FAQ : La "défreination", c'est quoi ?
tgentilhors ligne
Avatar

Inscrit le: 20.06.10
Messages: 10
CANCER THYROIDE
AVIGNON
masculin
50+
Message:

Message

 (p254468)
Posté le: 20. Juin 2010, 11:08
Répondre en citant

Bonjour,
A l'opération le cancer était plus étendu que prévu.

J'ai eu une thyroïdectomie totale + curage ganglionnaires droite et gauche il y a 12 jours et je fais une cure d'iode le 8 juillet, à Marseille.

Je suis donc en "défreination".
aucun traitement, aucun médoc.
Quel sont les symptômes dont tu parles ?
J'ai bien compris et ressent un "ralentissement globale" et la fatigue.
cela va t-il s'aggraver pendant les trois semaines restantes avant l'iode ?

L'endocrino me fait peur en me parlant de "rupture musculaire" car je refuse d'arrêter de travailler (manuel) et de faire de la moto.

Qu'est ce que ce risque ?
et que vivent le muscles en période de "défreination" ?

Merci.
Thomas
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: tgentil
shannon
Avatar

Message:

Message

 (p254525)
Posté le: 21. Juin 2010, 00:08
Répondre en citant

bonjour Thomas
La moto,en hypothyroidie,ce n est pas très recommandé;risque vital;
on ressent une sensation d ébriété souvent,tout le métabolisme est ralenti,les réflexes différés,la vue parfois troublée;
bref,un certain flou général............
qui va aller en augmentant,oui.
prends soin de toi
shannon
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon
Bernadette1hors ligne
Inscrit le: 01.02.15
Messages: 28
non spécifié
Message:

MessageTaux de TSH mini pour cure d'iode radioactif

 (p419362)
Posté le: 28. Jan 2016, 14:47
Répondre en citant

Bonjour

y a t'il une norme de taux de TSH mini pour une cure d'iode radioactif?
J'ai arrêté le levothyrox le 1er janvier 2016, pris du cynomel du 01 au 15 janvier et je suis aujourd'hui à TSH = 16,5 mU/L
Est-ce ok pour une cure lundi?
Merci de votre réponse, je suis un peu inquiète car pour la cure sous thyrogen de mai, j'étais à 56 mU/L!!!!
Bernadette
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bernadette1 Taux de TSH mini pour cure d'iode radioactif
Beate
Avatar

Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p419438)
Posté le: 29. Jan 2016, 13:01
Répondre en citant

Bonjour,

à ma connaissance, la cure d'iode fonctionne à partir d'une TSH à 30 environ (et d'ici lundi, ta TSH va sans doute encore augmenter).

Mais il serait peut-être plus prudent de les appeler, au service de médecine nucléaire, pour poser la question ?

De toute facon, je pense que lors de ton arrivée, lundi matin, on va commencer par vérifier la TSH, et si jamais elle n'est pas suffisante, la cure sera retardée de quelques jours ... mais autant prendre les devants, et éviter un déplacement inutile !

C'est un peu surprenant d'avoir une TSH encore aussi basse, après presque un mois sans Levothyrox, mais c'est sans doute dû au Cynomel (qui fait fortement baisser la TSH) - apparemment, ton hypophyse a un peu de mal à se remettre à fabriquer de la TSH ! Mais avec un peu de chance, d'ici lundi elle va augmenter en flêche ! Perso, j'ai fait trois défrénations, selon le même schéma que toi (4 semaines sans levo, dont 2 avec Cynomel), et ma TSH était à chaque fois autour de 150 (mais on ne l'a mesurée qu'à mon arrivée à l'hôpital, pas avant, je ne sais donc pas à quel rythme elle a augmenté, les derniers jours).

Combien de Cynomel prenais-tu, jusqu'au 15 janvier ?

Bon courage, tiens-nous au courant !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Bernadette1hors ligne
Inscrit le: 01.02.15
Messages: 28
non spécifié
Message:

MessageDéfreination

 (p419450)
Posté le: 29. Jan 2016, 15:09
Répondre en citant

Bonjour Béate

Merci pour ta réponse rapide.
En effet, la secrétaire m'a parlé d'1 TSH à 30 mini quand je l'ai appelé.
Je prenais 2 comprimés de cynomel du 01 au 15 janvier (1 le matin à jeun et 1 le midi à jeun).

En effet, ma cure a été repoussée au 10 février (donc repoussée de 10 jours, j'espère que ce sera suffisant!)... Ce qui fait que je ne serai que 3 jours à l’hôpital donc peu de temps pour bien éliminer, j'espère que ça ira!
Je dois refaire un contrôle de TSH quelques jours avant le 10 février pour être sûrs.
Je suis hyper stressée de ce changement de situation...
Merci de votre aide précieuse.
Bernadette
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bernadette1 Défreination
Beate
Avatar

Carcinome papillaire...
féminin
60+
Message:

Message

 (p419455)
Posté le: 29. Jan 2016, 17:05
Répondre en citant

Rebonjour,

2 comprimés de Cynomel, soit 50 mcg, c'est un dosage assez important, qui donne généralement une TSH totalement effondrée ... et quand on l'arrête, l'hypophyse a parfois un peu de mal à se remettre à produire de la TSH. Perso, comme le Cynomel me donnait beaucoup de palpitations, j'avais diminué la dose, j'étais à seulement un comprimé (pris en 2 fois).

Ne t'inquiète pas - dans quelques jours, ta TSH sera certainement beaucoup plus haute ! Et toi, sans doute un peu plus fatiguée ... mais c'est pour la bonne cause !

Bon courage pour cette dernière ligne droite !

Beate
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Bernadette1hors ligne
Inscrit le: 01.02.15
Messages: 28
non spécifié
Message:

MessageSuivi TSH - défréination

 (p420087)
Posté le: 08. Fév 2016, 14:53
Répondre en citant

Bonjour


Voilà mes résultats :
25/11/15 : TSH = 0,04 mU/L

J'ai arrêté le levothyrox le 01/01/16 (je prenais 150) pour faire la cure d'iode radioactif.
J'ai pris du cynomel du 01 au 15 janvier 2016 (1 cachet le matin et 1 le midi à jeun).
28/01/16 : TSH = 16,5 mU/L
08/02/16 : TSH = 79,3 mU/L
Donc, c'est bon, j'ai atteint la limite de 30 mini pour la cure d'iode... mais physiquement, c'est raide!!!!
A bientôt
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Bernadette1 Suivi TSH - défréination
Mimile76hors ligne
Inscrit le: 26.05.17
Messages: 1
non spécifié
Message:

MessageArrêt du Levothyrox et prise du Cynomel

 (p451188)
Posté le: 26. Mai 2017, 14:28
Répondre en citant

Bonjour,

Voila plusieurs mois, années que je lis votre forum, qui m'aide beaucoup Smile
J'ai un cancer de la thyroïde dont j'ai été opéré en nov 2015, et janvier 2016. Cure d'iode en février 2016 sous thyrogène. J'ai une récidive depuis peu, et vais devoir retourner en cure d'iode mais cette fois ci en sevrage de Levothyrox. Je l'ai donc arrêté ce lundi, et suis sous Cynomel 25 depuis lundi (un par jour, je passe à deux par jours semaine prochaine, puis trois par jour semaine d'après encore, pour tout arrêter 15 jours).
Voilà, je me permets d'écrire, car cela fait seulement 5 jours que le sevrage a commencé et je suis déjà fatigué, vertige, au ralentit. Ça me donne l'impression d'avoir bu de l'alcool (désolé pour la comparaison, mais ça y ressemble beaucoup). et trois jours de suite que je me lève avec un gros mal de tête.
Est ce normal ? tout ces symptômes si rapide ? Je m'inquiète car je ne souhaite pas m’arrêter de travailler avant l'hospitalisation, mais mes journées sont compliquées depuis hier.

Merci en tout cas pour vos réponses et à bientôt Smile je risque de papoter quelques temps ici encore.
Précédent   Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Mimile76 Arrêt du Levothyrox et prise du Cynomel

Page 1 sur 1
imprimer le sujet: FAQ : La "défreination", c'est quoi ?
Sujet: 

FAQ : La "défreination", c'est quoi ?

dans le forum: 

Répondre au sujet FAQ : La "défreination", c'est quoi ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 
You cannot post calendar events in this forum
Précédent   Revenir en haut  
Index du Forum Forums Thyroïde Cancer FAQ : La "défreination", ...


'Vivre sans thyroïde' | Home | Plan du site | Contact

Actualiser la barre de navigation     Effacer les cookies déposés par ce forum   |  Passer à la version mobile (beta)


        Designed and powered by  free-Si.de  and  all-Si.de         based  on          Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group     Traduction par : phpBB-fr.com